14 janvier 2019 Emmanuel Avarello

Bonne année 2019

Toute l’équipe de Monali souhaite à chacun d’entre vous, à titre professionnel et personnel, une belle année 2019.

Cette nouvelle année sonne pour nous comme l’entrée dans une ère plus industrielle. Notre plateforme se connecte au DMP et des partenariats avec des éditeurs de premier plan se mettent en route.

Durant l’année 2019, nous allons aussi poursuivre le changement de nos comportements professionnels pour un développement durable. Vous nous entendrez toujours vous proposer des sessions de travail en webconférence, éviter les supports publicitaires papiers.

Bref, nous souhaitons faire ce que nous pouvons pour que nos enfants soient en bonne santé et puisse bénéficier d’un climat comparable à celui que nous connaissons.

Nous profitons aussi de ce moment pour vous dire ce que nous avons retenu des voeux des principaux ordres professionnels !

A l’occasion des Vœux de l’Ordre, Patrick Bouet, président du Conseil national de l’Ordre des médecins, a déclaré « il serait terrible que ce quinquennat soit un quinquennat perdu pour la santé ».

Pour lui, « tous (les acteurs de santé, ndlr) constatent l’urgence de décloisonner la coopération entre la ville et l’hôpital et entre les professionnels de santé ».

Il réclame donc des choix forts, des choix politiques car « il ne faut pas, par exemple, que les CPTS excluent, mais bien au contraire qu’elles irriguent tout un territoire, rassemblent, au-delà des professionnels libéraux, tous les acteurs de proximité »… Il convient aussi selon lui de « réaffirmer le principe de solidarité nationale qui préside à la couverture maladie en France ».

Selon le président du CNOM, « le contenu et le périmètre de chaque métier de santé doivent être lisibles, les coopérations et compétences partagées par les professionnels compréhensibles pour l’usager » et de préciser dans sa conclusion, « il nous faut réussir, en 2019, à leur donner enfin les moyens d’exercer, dans un mode d’organisation plus souple, plus à l’écoute du terrain, plus proche des attentes ».

De son côté, Carine Wolf-Thal, Présidente du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens a décidé de prononcer ses vœux par vidéo. Selon elle, « la mesure phare pour 2019 sera la généralisation de la vaccination antigrippale dans la pharmacie ». Elle insiste aussi sur la qualité, « pierre angulaire des métiers de la pharmacie, au service de la sécurité des patients ». L’Ordre a proposé une feuille de route à la Ministre de la santé avec l’objectif de renforcer et d’harmoniser la qualité des actes pharmaceutiques au service du patient et de la sécurité sanitaire. Carine Wolf précise ainsi qui convient de « réaffirmer la sécurité du patient au cœur des préoccupations de la profession, en renforçant la confiance accordée aux pharmaciens, et de soutenir le développement de nouvelles missions en officine ». Pour l’Ordre des pharmaciens, « chaque métier porte son dynamisme et ses progrès et … un Ordre fort c’est une profession écoutée ».

http://www.ordre.pharmacien.fr/Communications/Prises-de-parole-de-la-presidente/Voeux-2019-Carine-Wolf-Thal

Pas encore de vœux de l’Ordre des infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) qui dans ses meilleurs vœux pour 2019 souhaite « faire progresser la profession, tout en assurant la défense individuelle de chacun ». Pour la FNI, il s’agit de « répondre aux grands enjeux nationaux, et notamment celui du pouvoir d’achat qui concerne les IDEL comme de nombreux Français, avec ou sans Gilets jaunes ». Elle souhaite « que les pouvoirs publics et le Gouvernement renouent avec des méthodes de travail basées sur l’écoute et de dialogue avec la profession, car c’est comme cela que l’on construit ».

Bonne année à vous !