17 décembre 2018 Emmanuel Avarello

Avenant sur la téléconsultation pour l’officine signé

Le 6 décembre, les deux syndicats de pharmaciens (FSPF et USPO) et l’Union nationale des caisses d’assurance maladie (Uncam) ont signé l’avenant n°15 à la convention pharmaceutique . Celui-ci précise les modalités de participation des pharmaciens aux téléconsultations médicales réalisées depuis leur officine.

Les téléconsultations bénéficient d’un remboursement de droit commun depuis le 15 septembre et les pharmaciens ont un rôle essentiel à jouer pour contribuer à la généralisation de la téléconsultation en s’appuyant sur le réseau officinal et la proximité d’accès qu’il offre à la population pense l’Uncam. Rappelons que cette consultation à distance doit être réalisée par un médecin exerçant une activité conventionnée, quels que soient son secteur d’exercice et sa spécialité médicale, et que le patient peut être assisté par un autre professionnel de santé.

Le « pharmacien accompagnant » peut assister le médecin en tant que professionnel de santé et ainsi accompagner le patient dans la bonne compréhension de la prise en charge proposée.

Dans un souci de confidentialité et de respect de l’intimité des patients, les pharmaciens devront disposer d’un local fermé. L’équipement nécessaire doit comprendre a minima un stéthoscope connecté, un otoscope connecté, un oxymètre et un tensiomètre, sans compter l’équipement nécessaire à la vidéotransmission et à la bonne installation des patients.